Le nouveau-né, le bébé et l’enfant, en tant que patients, font l’objet d’une approche médicale différente de l’adulte. En ce sens, la médecine pédiatrique est enseignée et pratiquée pour répondre aux besoins spécifiques de cette clientèle. Ces jeunes patients méritent attention et compétences dans le cadre d’une médecine préventive et efficace à une étape de leur vie.

La compétence en pédiatrie repose sur les connaissances approfondies du développement de l’enfant durant les premières semaines, mois et années de sa vie. Les différentes conditions de santé qui peuvent survenir durant ces étapes sont connues et maîtrisées par le pédiatre, le médecin généraliste et les infirmières praticiennes qui possèdent une spécialisation en pédiatrie. Les compétences de ces intervenants qui assurent le suivi en pédiatrie leur permettent donc d’évaluer, de diagnostiquer et d’établir un plan de traitement spécifique lié aux problèmes de santé de leurs patients.

En ostéopathie, tout comme pour la spécialisation en médecine pédiatrique, une expérience clinique significative et des connaissances fondamentales approfondies sont nécessaires pour agir avec compétences auprès du nouveau-né, du bébé et de l’enfant.

Comme pour la médecine pédiatrique, l’ostéopathe spécialisé en pédiatrie peut être exposé à des problèmes de santé complexes chez le nouveau-né, le bébé et l’enfant. En ce sens, il maîtrise les connaissances fondamentales afin d’intervenir efficacement dans le plan de traitement et être en mesure de référer s’il y a lieu. On recense une position unanime auprès des professionnels de la santé et ostéopathes qui pratiquent en pédiatrie, à savoir que les problèmes qui surviennent dès la naissance et durant les premières années de vie peuvent compromettre la santé de l’enfant et de l’adulte en devenir.

Le problèmes de santé du nouveau-né lorsqu’ils sont diagnostiqués tôt évitent souvent des complications qui peuvent altérer significativement la condition clinique du bébé. Après la naissance, durant les premiers jours et semaines de vie du bébé, l’ostéopathe spécialisé en pédiatrie est particulièrement compétent pour diagnostiquer et traiter les problèmes tels que :

  • le torticolis congénital
  • le plexus brachial
  • le céphalhématome, la bosse séro-sanguine
  • les troubles de la succion
  • la tête plate (plagiocéphalie et brachycéphalie)
  • le reflux gastro-oesophagien (RGO)
  • les coliques

 

Pour ce qui est des conditions de santé qui peuvent survenir entre l’âge de 6 mois à 24 mois, l’ostéopathe spécialisé en pédiatrie peut traiter :

  • les retards de développement moteur
  • la constipation
  • les infections ORL (otite aiguë, otite séreuse) afin d’éviter la myringectomie (tube dans les oreilles)
  • les conditions respiratoires (asthme et toux persistante)

 

Entre le début de la marche et l’âge de 2 ans à 7 ans, il est utile de consulter un ostéopathe spécialisé en pédiatrie pour les problèmes suivants :

  • les asymétries de la position des pieds (endogyrisme), des genoux (valgum et varum) et le pied plat (arche plantaire partiellement formée)
  • les douleurs de croissance
  • les cicatrices de chirurgie ou de fracture
  • la prévention de scoliose vertébrale
  • la constipation

 

En tant qu’ostéopathe spécialisée en pédiatrie, mon expérience clinique m’a permis de réaliser l’importance du rôle des parents dans le traitement de l’enfant. J’estime qu’il est important de rendre les parents “compétents” dans la dynamique de traitement de leur enfant, en tenant compte de leurs capacités et disponibilités.

Mon rôle consiste à leur expliquer ce qu’ils sont en mesure de faire pour participer au plan de traitement de leur enfant, entre les rencontres, dans leur quotidien à la maison. Cette approche clinique de ma pratique comme ostéopathe spécialisée en pédiatrie est appréciée des parents qui me consultent et des médecins, pédiatres et infirmières qui me réfèrent des patients. Les parents qui mettent en pratique mes recommandations sont en mesure de constater concrètement et rapidement les progrès réalisés quant à la condition de leur enfant. Cette participation des parents permet également de réduire le nombre de traitements.

 

La pratique de l’ostéopathie pédiatrique est de plus en plus en demande car les bénéfices liés aux traitements pour corriger les problèmes de santé du nouveau-né, du bébé et de l’enfant font l’unanimité auprès des parents. La spécialisation en pédiatrie de l’ostéopathie contribue assurément à la reconnaissance de cette médecine alternative auprès de la communauté professionnelle traditionnelle représentée par les médecines généralistes, les pédiatres, les infirmières. En effet, ces intervenants de la santé sont en mesure de constater dans le suivi de l’enfant qui a été référé en ostéopathie spécialisée en pédiatrie, une normalisation significative de sa condition de santé.

 

 

Références

Turgeon J. et al., Dictionnaire thérapeutique pédiatrique Weber, 2e édition, Gaëtan Morin, 2008

Laugier J. et al., Soins aux nouveaux-né, 2e édition, Masson, 2006

Sergueef N., Ostéopathie Pédiatrique, Elsevier, 2007

Frymann MV., L’ostéopahie en hommage aux enfants, Édition Spirales, 2000

Bernard C., Recherche qualitative sur la spécificité de la pratique clinique en ostéopathie pour le nourrisson, CEO, 2008